Sarajevo, naissance d’une culture de résistance

Fin 2013, Donato le directeur de l’Institut Français de Bosnie-Herzégovine m’incitait à venir découvrir Sarajevo. Un premier repérage durant une semaine au début de l’année suivante, puis l’invitation à Lyon de Nihad Kreševljaković (alors directeur du SARTR-Sarajevo War Theater) pour le Forum Une Âme pour l’Europe 2014 et enfin le projet international d’Image Aiguë, Chôros dont une étape en mai 2016 eut lieu à Sarajevo.

Trois années d’échanges, de rencontre, de découverte de cette ville qui de 1992 à 1995 connut le plus long siège de l’histoire moderne (aujourd’hui dépassée dans ce “record” par celui d’Alep).
Et la culture là dedans ? C’est ce qui a permis aux habitants de tenir debout, de survivre à cette situation exceptionnelle. Durant le Siège, la notion de Résistance par la Culture a pris un sens particulièrement fort : d’abord par la vitalité créative dans la ville assiégée soutenue par les habitants, également par l’apport d’artistes et d’intellectuels français et internationaux.

Nihad raconte :

Pendant la guerre, les média ont découvert la Résistance Culturelle, ce qui signifiait que parmi les éléments qui touchaient au Siège de Sarajevo, les théâtres et les cinémas, ensemble, avaient leur place. Par exemple, nous avions deux festivals de cinéma durant le Siège. Le 2 mai 1992, le pays était totalement fermé et le 17 mai ouvrait le Sarajevo War Theatre, le SARTR dont le nom fait référence à Jean-Paul Sartre et à la Résistance.

1. Making and Remaking Sarajevo’s Image

Un article de Elena dell’Agnese, sociologue, paru en 2003 sur l’image composée et recomposée de la ville en Europe, depuis le XIXème siècle, et plus récemment par les différents courants politiques qui convoquent la mémoire pour justifier leurs desseins pour Sarajevo.

Lire l’article (en anglais)

2. Sarajevo : Notre résistance

Ce documentaire de Robin Hunzinger présente l’aventure de Francis Bueb qui durant le Siège a créé le Centre André Malraux à Sarajevo et surtout favorisé des échanges avec les intellectuels, media et politiques français. Devenue mythique après guerre, cette histoire importante s’inscrit dans une tradition intellectuelle française rayonnante, porteuse d’un projet de civilisation… au risque de ne proposer une lecture unique et figée de cette période tragique : Sarajevo hier, maintenant, et demain ?

Voir le documentaire (52mn)

3. Rave Against the Machine

Le rock pour se retrouver et faire la fête, au risque de se faire tirer par un sniper. Le club, la bière, l’électricité, les clopes entre amis, la musique, la radio en direct toute la nuit : ce qui a permis à la jeunesse de Sarajevo de tenir debout et mobiliser. C’est une part de cette Culture de Résistance dont on parle peu, le théâtre occupant le “devant de la scène”.

Voir le documentaire (24mn)

A lire, à voir, également :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.